Comment avoir confiance en soi en un claquement de doigts

Une méthode infaillible, une vie changée à tout jamais, voilà ce qui aujourd’hui peut vous permettre de radicalement changer votre humeur en un claquement de doigt.

Cette promesse peut vous sembler irréalisable, et pourtant énormément de recherches scientifiques ont été menées autour de cette méthode qu’est l’ancrage positif.

Je vais vous permettre de renouer avec le sentiment de bien-être, trop souvent oublié par les membres de la confrérie des « sans confiances ».

En quelques secondes seulement cette méthode peut vous rendre plus courageux, vous aider à affronter vos peurs, mais aussi à devenir fier de vous.

C’est pourquoi j’ai choisi de vous dévoiler la totalité de cette méthode.

Impossible ? Et pourtant …

Au travers de cet article, mon but est de vous aider à faire face à des situations génératrices d’un quelconque mal-être.

On peut prendre l’exemple de la prise de parole en public, ou encore celui de l’entretien d’embauche, qui sont deux situations plutôt complexes pour la majorité d’entre nous.

Le principe de l’ancrage positif est de pouvoir ressentir une émotion choisie à n’importe quel moment.

Je m’explique, l’ancrage positif est le fait de répéter un geste, une habitude en y rattachant un sentiment.

Je vais prendre l’exemple d’une personne, renfermée sur elle-même et qui pourtant va être obligée de passer outre sa peur de prendre la parole en public.

Ayant l’obligation de présenter un exposé pour une réunion de travail, et voulant être à l’aise le jour j cette personne va chercher plusieurs méthodes capables de l’aider.

Celle qui lui convient le plus est celle de l’ancrage positif.

Elle va choisir un son, un geste qu’elle va lier à un sentiment, et qu’elle va répéter pendant plusieurs jours.

Le jour de sa prise de parole, pour contourner sa peur et ne pas perdre ces moyens au moment de son passage, elle n’aura plus qu’à réaliser son point d’ancrage.

Vous l’aurez compris, l’ennemi juré de la confiance en soi est la peur.

Une peur irrationnelle qui pousse énormément de personnes à se renfermer sur elles-mêmes.

Le problème avec la peur c’est qu’elle nous paralyse et nous oblige à rester dans notre coin, à ne pas agir.

Entre autre elle nous pousse à rester confortablement assis là à regarder ce qu’il se passe autour de nous plutôt que d’agir pour vivre sa vie.

L’échec est une de nos plus grande peur est le simple fait de pouvoir échouer représente une incapacité à se lancer, à agir, à aller au-delà de ce qui nous freine.

Mais sachez qu’aujourd’hui c’est avec la méthode de l’ancrage positif que toutes ces pensées négatives vont laisser place à des personnes courageuses, qui ont le désir d’avancer et surtout d’agir.

Mais avant de continuer sachez que …

L’article que je vous ai rédigé aujourd’hui est loin d’être le seul sur le sujet, mais ce qui fait sa particularité c’est l’étude profonde que j’ai réalisé et qui m’a permis d’ajouter ma petite touche personnelle, un petit ingrédient secret que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Je vous confie donc tous les ingrédients pour concocter votre propre potion.

Une potion digne de celle de Panoramix.

Une potion qui vous rendra capable de faire face à n’importe quelles situations délicates.

Alors permettez-moi de vous en dire un peu plus sur cette méthode.

 

La méthode de l'ancrage positif peut permettre d'avoir confiance en soi en un claquement de doigt

 

Avez-vous déjà entendu parler d’ancrage positif ?

L’objectif de cette méthode que l’on appelle “ancrage positif” est d’associer une émotion positive à un geste afin d’influencer positivement votre esprit.

Elle vous permettra de changer votre vision des choses afin de vous mettre dans des conditions favorables pour agir, et dépasser cette peur qui vous bloque.

Sans le savoir, beaucoup d’ancrages sont déjà en vous. Vous n’en avez peut-être pas conscience, mais pourtant ils sont bien là.

Cela peut être une chanson qui vous rappelle un moment que vous avez partagé avec une personne.

En écoutant ces notes, vos émotions seront les mêmes qu’à l’ instant où vous l’écoutiez il y a quelques temps auparavant.

Mais ce phénomène s’applique aussi aux odeurs, comme l’odeur d’un gâteau qui vous fera remonter des souvenirs de votre enfance.

Je suis certain que ça vous est déjà arrivé.

 

 

L’explication

En fait tout cela s’explique car notre cerveau a du mal à faire la différence entre la réalité et les souvenirs.

Je vais vous donner un exemple pour que ce soit plus compréhensible.

Admettons qu’il y a quelque temps, vous avez écouté une musique qui a eu comme effet de vous rendre joyeux.

Votre cerveau a donc enregistré : Cette musique = Joyeux.

Si aujourd’hui vous la réécoutez, l’émotion qui s’en suivra sera automatiquement de la joie, car pour lui les deux sont liés.

Pour notre cerveau il n’y a aucune différence entre une situation que nous avons déjà vécue et le moment présent.

Alors pour faire ressurgir une émotion, on peut facilement utiliser nos souvenirs. 

Mon ancrage

Personnellement je me suis créé un point d’ancrage afin de me rassurer dans des situations que je vais juger « complexe ».

En gros, je reçois une dose de confiance quand j’en manque ce qui m’aide à aller de l’avant.

Pour cela, il suffit simplement que je me frotte les mains quand je sens un mal-être s’installer en moi, et hop je repars plus déterminé que jamais.

Avant de continuer, je tenais à vous préciser que la méthode que je vous propose n’est malheureusement pas magique.

Vous ne la maîtrisez pas en un coup de baguette.

Non, c’est un travail quotidien.

Mais je vous assure que cela en vaut la peine.

 

La méthode de l'ancrage positif peut permettre d'avoir confiance en soi en un claquement de doigt

 

1. Dans un premier temps, pour créer un ancrage positif, il vous faut déterminer l’émotion dans laquelle vous aimeriez vous trouver.

Ce sentiment que l’on va ancrer sera en fait celui qui va venir remplacer l’émotion négative que vous souhaitez repousser.

Petit détail qui a son importance dans le choix de votre sentiment : Ne vous dites surtout pas « Je ne veux plus me sentir ridicule », car le sentiment que vous allez ressentir sera alors erroné.

En fait, lorsque vous utilisez une négation vous perturbez votre cerveau et il ne sait plus exactement ce qu’il doit faire.

Un petit exercice simple va vous démontrer ce que je veux vous faire comprendre.

Je vais vous demander de fermer les yeux et de ne pas penser à une voiture rouge …

Allez-y, faites le …

Vous voyez où je veux en venir ?

En fait quand vous dites à votre cerveau de ne pas penser à quelque chose, il tend d’abord à l’imaginer pour ensuite pouvoir ne plus y penser.

Tout se brouille pour lui, car vous venez de lui donner l’ordre de ne pas y penser, mais lui est d’abord obligé de l’imaginer pour ensuite ne plus y penser.

Pour la phrase ci-dessus vous devriez alors vous dire « Je veux être fier(e) de moi »

 

2. Je vais maintenant vous demander de rechercher dans vos souvenirs un moment de votre vie, ou vous avez ressenti cette émotion.

Si vous souhaitez prendre confiance en vous, alors identifié dans vos souvenirs un moment où vous avez été fier(e) de vous.

Cela peut être par exemple lorsque vous avez réussi à réaliser une tâche difficile.

 

3. Choisissez un geste, la manipulation d’un objet (une montre, une bague, etc), un son ou même une image psychique.

Celui-ci sera votre point d’ancrage qui sera associé à votre émotion.

Je vous conseille de choisir quelque chose de plutôt discret afin de pouvoir le réaliser n’importe où et n’importe quand, comme un claquement de doigt par exemple.

 

4. Installez-vous confortablement dans un endroit calme, puis relaxez-vous en prenant de grandes respirations.

Votre but est de faire le vide en vous, rien ne doit venir parasiter vos pensées.

 

5. Repensez au souvenir que vous avez préalablement choisit.

Pour que la méthode soit efficace un maximum, il est important de l’imaginer le plus précisément possible.

Rappelez-vous de l’environnement qui vous entourez à ce moment-là, de l’odeur, des bruits, ou bien même peut-être d’une musique.

Il faut que vous visualisiez le plus précisément possible cette situation afin de ressentir un maximum l’émotion que vous avez vécu à ce moment-là.

 

6. Une fois que vous ressentez pleinement l’émotion, pour ancrer ce sentiment en vous, réalisez le geste que vous avez choisi 3 fois de suite sur 3 expirations successives.

Toujours en gardant à l’esprit votre souvenir, vous devez être conscient du geste que vous effectuez.

 

7. Entraînez-vous à faire cet exercice plusieurs fois, jusqu’à ce que votre ancrage soit assez solide pour pouvoir le déclencher quand vous le souhaitez.

 

Le petit bonus : Je me suis rendu compte qu’il était possible de renforcer encore plus cette émotion positive. C’est tout bête mais je n’ai jamais vu personne en parler.

En fait, pour que cette méthode soit encore plus efficace, il vous suffit de réaliser votre point d’ancrage lorsque vous êtes amené à réellement vivre l’émotion que vous avez choisie.

Je m’explique et pour ce faire je vais prendre mon exemple.

Pour ma part, le point d’ancrage que j’ai choisis est de me frotter les mains. Donc, quand j’atteins un objectif et que je ressens une augmentation de ma confiance, ou bien lorsque je suis fier de moi, je me frotte les mains, ce qui a pour conséquence de consolider mon ancrage.

Conclusion

 Si vous appliquez correctement la méthode que je viens de vous décrire, vous devriez au bout d’un certain temps, pouvoir déclencher à n’importe quel moment l’émotion positive que vous avez enregistrée en vous.

Entraînez-vous, insistez, ne lâchez jamais, persévérer, et je vous garantis que vous aurez des résultats. Vous ne regretterez pas d’avoir persistez.

Selon vous, n’est-ce pas agréable de remplacer des pensées négatives qui vous freine par des émotions positives qui vous permettent d’avancer?

 

Racontez moi dans les commentaires : Quel point d’ancrage avez vous choisis d’utiliser ?

 

 

 

Leave A Response

* Denotes Required Field